Accueil

São Tomé & Principe

Le Cirad intervient dans cet archipel essentiellement en expertise sur les cacaoyères. Les grandes plantations de cacao de l’ère coloniale portugaise ont été pour la plupart démantelées à l’indépendance et des terres ont été distribuées à la population. Aujourd’hui, la culture de cacao s’articule autour de petits producteurs possédant de 2 à 5 ha de cacao.

Projet phare : le projet Satocao

Le Cirad, qui a conduit à São Tomé des essais de 1992 à 1997, a été sollicité par le projet Satocao pour réaliser : 

  • Un diagnostic agronomique des pépinières et des plantations de cacao déjà réalisées (660 hectares), ainsi que des sites sélectionnés pour accroître les superficies plantées jusqu'à 2500 hectares.
  • Un diagnostic du traitement post-récolte sur les sites de transformation où sont traités les cacaos de l'entreprise et ceux achetés chez les petits producteurs (800 t vendues en 2013).
  • Un appui à la contractualisation avec le Centre de recherche agro-technologique CIAT.

Cookies de suivi acceptés