Accueil

Le Cirad reçoit la visite d'une délégation de l'IRAD, l'Institut de la recherche agricole du Cameroun, au Salon international agricole de Paris puis à Montpellier les 5 et 6 mars.

C'est dans le cadre du SIA 2018 qu'une délégation de l'IRAD, conduite par son Directeur général, Noé Woin, était reçue par le PDG du Cirad, Michel Eddi, sur le stand commun Cirad-AFD du Salon et qu'un premier échange , axé sur une relance de coopération entre les deux institutions était engagé le 26/02/2018.

La délégation de l'IRAD, outre son DG, comptait trois cadres scientifiques, Eunice Ndo, Responsable de la Coopération, Bella Manga, Coordinateur Systèmes de production agricole et Sociologie rurale et Mathurin Tchatat, Coordinateur Forêts, Sols et Environnement. La délégation a tout d'abord participé, le 26/02, à la conférence "Agro-écologie: une solution pour la transition des agricultures au Sud?", sujet d'intérêt majeur pour le développement de l'agriculture camerounaise.

Dans un second temps, une rencontre entre l'IRAD et le management du Cirad-composé du PDG, du Directeur général-adjoint, Philippe Petithuguenin, du représentant de Département Environnement et Sociétés, Sandrine Dury et du Directeur régional pour l'Afrique centrale, Denis Depommier.

Le DG de l'IRAD, après avoir rappelé les principales collaborations engagées avec le Cirad - dont le DP Agroforesterie et les projets conjointement réalisés, notamment autour du C2D  depuis une dizaine d'années, exposait les besoins prioritaires de l'IRAD, tout particulièrement en matière de renforcement des capacités. Compte-tenu du recrutement  depuis deux ans de plusieurs centaines de jeunes chercheurs nécessitant d'être formés (master, doctorat), le concours du Cirad, et de l'ensemble des membres et écoles  d'Agreenium / IAVFF est souhaité. Un appui à la mise en place d'un plan d'action à la formation, structuré et priorisé, conduisant à assurer à la recherche agricole le meilleur usage de ces ressources humaines et, à donner toute l'expertise dont l'IRAD a besoin  est également attendu. La coopération Cirad-IRAD peut dans ce cadre se renforcer, au bénéfice de dispositifs de projets structurants.

Par la suite, la délégation de l'IRAD se rendait à Montpellier pour rencontrer le 5 et 6 mars les équipes de recherche impliquées dans les projets de recherche et de formation en cours ou celles d'intérêt pour des coopérations à venir parmi lesquelles: Forêts et Sociétés, autour du DP Forêts d'Afrique centrale, Eco&Sols, System, Innovation, bioagresseurs et AMAP, autour du DP Agroforesterie, AGAp et GECO autour du plantain. Les rencontres étaient étendues à la visite des laboratoire de technologies agro-alimentaire (Qualisud) et du coton (AIDA) et au service de documentation et d'information scientifique (DIST). L'IRAD rencontrait également le responsable de la formation du Cirad et des relations internationales de Montpellier SupAgro afin de prendre connaissance des offres de formation et possibles appuis. Une réunion de synthèse avec les responsables des trois Départements du Cirad (Bios, ES, persyst) et de la direction générale (DG DRS); assortie des suites à donner, clôturait cette visite de l'IRAD à Montpellier, riche d'échanges tenus avec les équipes de recherche et de projets de collaboration à venir.

Le stand commun Cirad-AFD a également reçu la visite du Ministre camerounais de l'agriculture et du développement rural le 24/02/2018. Le PDG du Cirad, Michel Eddi et son hôte au cours d'un entretien ont évoqué la deuxième phase du C2D et le PDG a annoncé son souhait de se rendre au Cameroun.

Publiée : 14/03/2018

Cookies de suivi acceptés