Accueil

SODECOTON, IRAD et CIRAD s'engagent à améliorer la compétitivité de la filière coton au Nord Cameroun

Relance de la coopération sur le coton avec la SODECOTON et l'IRAD à travers un contrat-cadre tripartite de 5 ans signé à Garoua le 16 janvier 2018

Le nouvel accord tripartie signé entre la SODECOTON (Société de Développement du Coton du Cameroun) motrice de l'économie agricole de la région Nord-Cameroun, l'IRAD (Institut de Recherches Agricoles  pour le Développement) et le CIRAD (Centre de Coopération Internationale pour le Développement), s'inscrit dans la continuité d'une coopération fructueuse engagée depuis plusieurs décennies au Cameroun autour du coton et de sa filière. Cette coopération a permis d'acquérir d'importants résultats aux plans variétal, entomologique et agronomique, vulgarisés auprès des utilisateurs.

Grâce au travail des producteurs, de l'IRAD et de la SODECOTON, le pays produit près de 120 000 t de fibre de coton par an et a l'ambition de doubler sa production à l'horizon 2022. Il est à noter que le Cameroun produit une fibre de grande qualité.

Le nouvel accord vise à améliorer la compétitivité de la filière cotonnière et les performances technico-économiques des exploitations agricoles impliquées , tout en préservant les capacités de production des zones de production. Il va donc bien au-delà de la seule culture cotonnière et porte sur six thématiques de collaboration:

  1. : Matériel végétal (création variétale et production semencière)
  2. : Protection des cultures contre les bio-agresseurs (maladies, ravageurs et adventices)
  3. : Agronomie (fertilité des sols, itinéraires techniques, systèmes de culture et de production)
  4. : Techniques innovantes (système Bembal d'information pour les exploitations agricoles)
  5. : Diversification des cultures (soja et riz)
  6. : Intégration de l'arbre dans les systèmes agraires cotonniers et diversification basée sur la promotion de la filière d'anacarde.

S'y ajoute, en axe transversal, la formation et la vulgarisation agricole.

Dans ce cadre, le CIRAD apportera son concours à l'IRAD et à la SODECOTON, sous forme d'appui à la recherche, d'expertise et de renforcement des capacités des chercheurs, des techniciens et des acteurs locaux.

La mise en œuvre de cette tripartite sera engagée de façon interdisciplinaire, en liaison avec les acteurs, agriculteurs, leurs groupements ou des agents de la société cotonnière.

Le lien sera fait avec divers projets et partenaires nationaux et régionaux.

Publiée : 05/02/2018

Cookies de suivi acceptés