Accueil

Former et renforcer les capacités des partenaires forestiers d'Afrique centrale: une composante majeure du projet DynAfFor, pour une gestion durable de la ressource en bois d'oeuvre

Dans le cadre du projet DynAfFor (Structure et dynamique des forêts d'Afrique centrale), deux ateliers de formation au logiciel de simulation d'exploitation forestière "DafSim" se sont tenus à Yaoundé le 27 avril 2018 à l'hôtel TOU'NGOU, puis à Bangui le 30 avril au Ministère des Eaux, Forêts, Chasse et pêche.

Les forêts d'Afrique centrale constituent le deuxième plus grand massif mondial de forêts tropicales humides, abritant une grande diversité d'espèces végétales et animales, stockant d'énormes quantités de carbone et sources d'importants revenus pour les populations locales. Comme la plupart des forêts tropicales, ces forêts sont confrontées à une pression anthropique croissante (exploitation du bois, conversion des terres, exploitation minière). La prise de conscience des risques encourus par les forêts denses a conduit la plupart des pays d'Afrique centrale à redéfinir, entre 1990 et 2002, leurs lois forestières et à rendre obligatoire la mise en place de plans d'aménagement, supposés être "durables" pour les forêts de production. Aujourd'hui, plus de 14 millions d'hectares de forêts font l'objet de tels plans, sur environ 44 millions d'hectares attribués à des concessionnaires forestiers.

Financé par le Fonds français pour l'environnement mondial et l'Agence française de développement, le projet DynAfFor est actif dans cinq pays membres de la COMIFAC: Cameroun, Gabon, République démocratique du Congo, République centrafricaine et République du Congo, et associe plusieurs institutions du Nord dont le Cirad: https://www.dynaffor.org. Le projet s'intéresse principalement aux conditions de production durable du bois d’œuvre en forêt tropicale. Ses activités visent à:

  1. améliorer les connaissances scientifiques et techniques sur la dynamique forestière des forêts semi-décidues et sempervirentes;
  2. améliorer les outils d'aide à la décision en matière d'aménagement forestier;
  3. mobiliser les acteurs pour l'amélioration des pratiques d'aménagement.

L'un des objectifs spécifiques est de développer des outils appropriables par toutes les parties prenantes de la gestion forestière. Il en va ainsi du simulateur d'exploitation forestière DafSim développé à partir des connaissances acquises. Le logiciel DafSim permet d'explorer différents scénarios d'exploitation et de visualiser leurs impacts sur la reconstitution du stock de bois commercial. Ainsi, il permet de mieux appréhender le concept de durabilité sous-jacent aux plans d'aménagement et les limites des règles en vigueur dans les lois forestières.

Afin que les résultats du projet DynAfFor soient appropriés par les parties prenantes de la gestion forestière des pays d'Afrique centrale, à savoir, les ministères des forêts et de l'environnement, les concessionnaires forestiers et les institutions scientifiques nationales (universités, centres de recherche), une série d'ateliers de formation au logiciel DafSim est organisée par le Cirad avec l'appui de l'ATIBT, maître d’œuvre du projet DynAfFor. Les prochains ateliers seront organisés dans les mois à venir dans les autres pays partenaires, au Congo, au Gabon et en République démocratique du Congo.

Publiée : 08/05/2018

Cookies de suivi acceptés